Actualités

La place de l’ESS dans le SRESRI : décryptage

SRESRI

La Loi n° 2015-991 du 7 août 2015 portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République prévoit que les Régions en leur qualité de cheffes de file de l’innovation, de la recherche et de l’enseignement supérieur élaborent en concertation avec les acteurs et collectivités du territoire un Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI).

 

Dans le cadre de l’élaboration de ce schéma la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) Centre-Val de Loire, représentante des entreprises de l’ESS au niveau régional, a apporté une contribution concertée en juin 2017 auprès du Conseil Régional.

Cette contribution met en avant des propositions concrètes développées selon plusieurs axes :

  • La recherche comme socle d’innovation par la création de pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), la communication auprès des entreprises ESS sur les démarches de recherche-action et de CIFRE, la création en région d’un incubateur d’innovation sociale en collaboration avec les laboratoires de recherche ;
  • Le développement des formations d’enseignement supérieur dans l’ESS en favorisant l’entrée de l’ESS dans les parcours universitaires, en valorisant les métiers de l’ESS auprès des étudiants et des futurs étudiants, par la mise en place d’un statut étudiant spécifique pour le sanitaire et social, et enfin par le développement de l’apprentissage dans les entreprises de l’ESS ;
  • Sur la vie étudiante et la citoyenneté, nous proposions de reconnaitre, valoriser et faciliter l’engagement des étudiants, d’améliorer l’accès à l’habitat et par la mise en réseau des acteurs du logements publics et associatifs, d’améliorer la mobilité européenne et internationales des étudiants par la mise en place d’un service dédié à cet accompagnement , et de faciliter l’émergence de projets sur les campus étudiants par la mise en lien des associations étudiantes et des associations d’Education Populaire.

La contribution est disponible ici.

Le SRESRI a été voté et adopté en séance plénière du Conseil Régional le 22 février 2018.
Nous faisons partie des quelques contributeurs cités en introduction de ce schéma disponible ici.
Un certain nombre de nos propositions sont reprises indirectement car l’ESS ou ses composantes ne sont pas expressément citées :

  • L’apprentissage est identifié comme une priorité régionale (« un cap ambitieux de 75 000 étudiants en région Centre-Val de Loire en 2025 »), notamment pour les formations Masters et licences, mais son développement au sein des métiers de L’ESS n’est pas mentionné.
  • Nous aurions souhaité que les principales thématiques permettant l’inclusion de l’ESS à l’enseignement supérieur apparaissent : coopération économique, innovation sociale, Recherche action, métiers de l’ESS, engagement des étudiants, l’éducation populaire ;
    Nos propositions seront reprises dans le cadre de la contribution à la Stratégie Régionale à l’Economie Sociale et Solidaire.

Nous félicitons la Région pour avoir pris position sur d’autres points important de l’Economie Sociale :

  • L’amélioration de l’accès à l’habitat et à la mobilité pour les étudiants ;
  • L’organisation en réseau de réunions thématiques entre laboratoires et acteurs socio-économiques, dont des citoyens et associations qui permettront la mise en place de ponts entre ces acteurs ;
  • La création d’un Collegium Santé Centre-Val de Loire (groupement d’intérêt scientifique pour la fédération des formations en santé) auquel est intégré l’Institut Régional de Formation Sanitaire et Sociale de la Croix Rouge ;
  • Enfin, la création de « l’Observatoire Régional de l’Enseignement Supérieur (ORES) a construit une base commune de données comprenant l’ensemble des formations des universités, écoles et lycées » auquel vont être intégrées, les formations sanitaires et sociales.

Nous tenons à rappeler qu’aujourd’hui 38 000 salariés[1] travaillent dans le secteur sanitaire et social en région, soit 44% des salariés de l’ESS et qu’ils sont formés par les établissements régionaux à travers 59 formations diplômantes[2]. Nous sommes conscients que la Région œuvre au développement de ces formations en étroite collaboration avec l’UDES et la CRESS Centre-Val de Loire.

Le Schéma Régional de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (SRESRI) du Centre-Val de Loire est disponible ici.

[1] Données Observatoire Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire de la Région Centre-Val de Loire
[2] Les formations en région Centre-Val de Loire, www.regioncentre-valdeloire.fr